JE > Quarante ans après que reste-t-il des scripts sexuels ?

27 novembre 2014

Journée d’étude du RT 28 de l’AFS “Recherches en sciences sociales sur la sexualité”

Quarante ans après que reste-t-il des scripts sexuels ? Usages et perspectives de la théorie des scripts 

Lieu : INED – Salle Alfred Sauvy (Premier étage).
133 boulevard Davout – 75980 Paris
Métro Porte de Montreuil ou Porte de Bagnolet.
Tramway Marie de Miribel.

Organisée avec le soutien de :

  • l’INED
  • l’Université Lille 1 – Laboratoire Clersé UMR8019
  • EDSH Université de Picardie Jules Verne

Programme :

09h00 : Accueil des participants

09h30 : Introduction de la journée par Virginie De Luca Barrusse (CRIDUP Paris 1-CURAPP), Jérôme Courduriès (LISST-Cas), Pierre Brasseur (Clersé, Lille 1- CeRIES, Lille 3), Antoine Idier (CURAPP, Université de Picardie Jules Verne- ENSAPC)

Ouverture par Michel Bozon (INED) : La perspective des scripts sexuels, entre théorie et méthodologie

10H10 – 12H00 : Session 1

Animée par Virginie De Luca Barrusse (CRIDUP Paris 1-CURAPP)

Catherine Deschamps (ENS Paris-Val-de Seine – Sophiapol/Lasco) : L’objet sexualité est-il soluble dans le champ des scripts sexuels ?  

Lucas Monteil (CRESPPA-LabTop, Université Paris VIII) : Usages et articulations de la théorie des scripts dans l’étude sociologique de la construction de l’homosexualité en Chine post-maoïste.

Vulca Fidolini (UMR CNRS 7367, Dynamiques Européennes, Université de Strasbourg) : Scripts interpersonnels et sexualité interdite. S’arranger avec les normes par l’individualisation sexuelle.

Déjeuner : 12H00-13h30

13H30 – 15H15 : Session 2

Animée par Pierre Brasseur (Clersé, Lille 1-CeRIES, Lille 3)

Mathieu Trachman (INED) : Des scripts aux champs sexuels ? Sociologie du désir et rapports de pouvoir.

Florian Voros (IRIS-EHESS) : La matière des scripts pornographiques : technologies, corps, affects.

Gwenaël Domenech-Dorca (Inserm U.1018 – Équipe 7) : Les scripts de la sexualité en jeux dans les contaminations des HSH engagés dans la lutte contre le VIH/Sida.

Pause

15H45 – 17H15 : Session 3

Animée par Antoine Idier (CURAPP, Université de Picardie Jules Verne)

Gilles Chantraine (Clersé, Lille 1-CNRS) : “Les fantasmes, c’est fait pour être vécu ». Scripts intrapsychiques et interpersonnels dans le monde social du BDSM.

Cirus Rinaldi (University of Palermo) : Masculinities, race and sexuality in male sex work arenas.

Isabelle Boisclair (Université de Sherbrooke) : De l’usage de la théorie des scripts sexuels en littérature : analyse de la représentation des scripts.

Comité d’organisation : Pierre Brasseur (brasseurph@gmail.com), Virginie De Luca Barrusse (virginie.barrusse@univ-paris1.fr), Antoine Idier (antoine.idier@gmail.com)

JE > Politique et sexualité

mercredi 1er octobre 2014, Amiens

à l’Université de Picardie Jules Verne, (Salle 313 – Pôle cathédrale – 10 Placette Lafleur).

Organisée par Antoine Idier, avec le soutien de l’École doctorale en sciences humaines et sociales et du CURAPP.

10h15. Ouverture de la journée par Virginie de Luca Barrusse. 

10h30-11h20.

Séance discutée par Sébastien Chauvin

Mariette Le Den : « Éducation à la sexualité en Picardie. Pratiques, représentations et obstacles. »

Laurie Chambon : « Normes sexuelles, normes contraceptives et normes corporelles en institution de protection sociale. Une intimité mise en visibilité. »

11h30-12h30.

Florence Tamagne : « Images de la “groupie” dans les années 1960-1970 : entre libération sexuelle et stigmatisation sociale ? »

12-h30-14h.

Déjeuner.

14h-14h50.

Séance discutée par Florence Tamagne.

Patrick Rozborski : « Pourquoi doit-on dire écrivain « gay » ? De la politique sexuelle de Witold Gombrowicz. »

Antoine Idier : « Politique(s) de l’après- “libération homosexuelle”. »

15h-16h.

Sébastien Chauvin : « A-t-on toujours eu un “genre” ? Histoire de la sexualité et genèse du genre. »

16h10-17h20.
Séance discutée par Didier Eribon.

Sara Garbagnoli : « Le Vatican contre la dénaturalisation de l’ordre sexuel : structure et enjeux d’un discours institutionnel réactionnaire. »

Konstantinos Eleftheriadis : « Sexual politics of austerity: framings in the greek media. »

17h30. Conclusion de la journée par Didier Eribon.

Quarante ans après que reste-t-il des scripts sexuels ? Usages et perspectives de la théorie des scripts

Simon Gagnon scripts sexualité

Après les perspectives ouvertes par l’AG du congrès de Nantes en Septembre 2013, il était apparu pertinent de lancer -via notre réseau- des rencontres thématiques. Il s’agissait alors de renouveler l’expérience de 2008 à Lyon où une journée d’études autour de « l’entretien » s’était tenue sous l’égide du RT 28.

Le bureau du RT 28 – dont vous trouverez la composition ci-dessous – s’est, à cet effet, réuni le 13 décembre dans les locaux de l’INED à Paris. Nous y avons discuté de nos recherches respectives et du choix d’une thématique qui pourrait nous réunir pour une journée d’études. Il nous est apparu pertinent, à l’aube du quarantième anniversaire de la parution des travaux de Gagnon et Simon sur les scripts de la sexualité, de revenir sur cette notion. Cette journée d’étude aura lieu le 27 novembre 2014.

Durant cette journée nous chercherons à répondre aux interrogations suivantes (liste non exhaustive) : Quels usages ont été faits de la théorie proposée il y a quarante ans déjà ? Peut-on identifier des mésusages, voire des dérives de la théorie ? A quelles impasses éventuelles ont abouti les usages et mésusages des scripts ? Quelles théories concurrentes peuvent lui être opposées ?

Autant de questions qui méritent que l’on s’arrête sur quarante ans d’histoire d’une théorie, mobilisée et/ou contestée, mettant en perspective les conduites et relations sexuelles et l’expérience subjective des personnes.

Pour organiser cette rencontre, nous souhaitons savoir si vous-même, exploitez la théorie des scripts tels que Gagnon et Simon l’ont exposée. Comment les prolongez-vous éventuellement ? Pourriez-vous nous faire connaître votre intention quant à une éventuelle participation à cette journée ? Cela nous aiderait à mieux identifier les recherches en cours sur son objet.

Nous vous invitons donc, si les scripts constituent l’un des référentiels ou le référentiel de vos recherches, à nous en faire part et nous exposer en une dizaine de ligne votre travail et ce avant le 20 février 2014. Nous aimerions recenser les travaux réalisés ou les recherches en cours qui exploitent, dépassent ou discutent les scripts. Merci d’adresser vos messages à : brasseurph@gmail.com ; virginie.delucabarrusse@u-picardie.fr ; antoine.idier@gmail.com. Nous vous rappelons que la vocation de notre réseau est d’être résolument pluridisciplinaire et de réunir toutes les sciences sociales. Dans ce contexte, il a aussi vocation à recenser tant les recherches empiriques que théoriques.

D’avance nous vous remercions de nous signaler vos travaux qui entrent dans ce cadre et de relayer très largement cet appel.

Très cordialement,

Pour le comité d’organisation de la journée d’études

Pierre Brasseur, Virginie De Luca Barrusse, Antoine Idier