Congrès AFS RT 28 sexualité

Programme RT 28 – Congrès AFS 2017 / Amiens

Programme RT 28 « Recherches en sciences sociales sur la sexualité »
Congrès AFS 2017 Amiens / 3-6 juillet 2017

Session 1 – Lundi 3 juillet 10h30-12h30

En ligne

Présidente de session : Marie Bergström

Tanguy Vandenabeele (CeRIES), « Comment l’alliance des scripts techniques et sexuels participe à la diffusion d’un modèle dominant de rencontre entre hommes homosexuels : l’exemple de l’application Grindr »

Thomas Lavergne (Centre Max Weber), « Mécanismes de pouvoir entre genre, corps et sexualités à travers l’exemple de la prostitution masculine en ligne »

Víctor Hugo Ramírez García (CRIDUP – Panthéon-Sorbonne), « La gestion des effets de domination chez les utilisateurs d’un site de rencontre numérique pour hommes au Mexique »

Florian Vörös (Centre d’études sur les médias, les technologies et l’internationalisation (Cemti), Université Paris 8), « Sociabilités sexuelles gays, représentations de la virilité et masculinité hégémonique »

Fred Pailler (CAPHI – université Nantes), « Catégories sexuelles et orientations intimes en ligne »

Session 2 – Lundi 3 juillet 16h30-18h

Mondes clos, mondes professionnels

Président de session : Mathieu Trachman

Noémie Drivet, Cécile Ottogalli-Mazzacavallo, Stéphane Champely (Université Lyon 1), « Les pouvoirs de l’homophobie : entre normalisation et hiérarchisation des corps étude de cas à l’UFR de STAPS de Lyon »

Alice Olivier (Observatoire Sociologique du Changement, Sciences Po, INED, Labex iPOPs), « Des études pour les pédés » : Dispositions homosexuelles et présomption d’homosexualité des étudiants hommes sages-femmes et assistants de service social »

Marion Perrin (Université Paris 8), « La sexualité dans le placard, Sexualités et rapports de pouvoir dans les pratiques éducatives en foyer pour Mineurs Isolés Étrangers »

Régis Schlagdenhauffen, Jérémie Gauthier (IRIS), « HomoCop, la cause homoseuelle dans les métiers de l’ordre »

Sabrina Nouiri-Mangold  (CMH, CENS), « De la course à la victoire à la course au jockey. « Pute à jockey », une stratégie de reclassement social dans l’univers hippique ? »

Session 3 – Mardi 4 juillet 9h30-11h00

Justice

Président de session : Régis Schlagdenhauffen

Marion Grosini (Dysolab), « Viols incestueux en cours d’assises : rapports de pouvoir familiaux, genrés et institutionnels »

Jean Berard, Nicolas Sallée (Ecole criminologie de Montréal), « Juger des crimes sexuels du passé lointain. Rupture du silence et économie morale du traumatisme »

Lydia Fenner  (Université Paris I Panthéon-Sorbonne), « Le consentement sexuel comme objet scientifique : une revue de la littérature anglophone »

Session 4 – Mardi 4 juillet 11h30-13h

Corps

Présidente de session : Armelle Andro

Vulca Fidolini (Université de Strasbourg – UMR 7367 Dynamiques Européennes), « Masculinités et pouvoir des corps. Une analyse ethnographique »

Isabel Côté (Université du Québec), « Le rapport amoureux comme (ré)appropriation de l’agentivité reproductive de couples lesbiens »

Alix Boirot (EHESS (IIAC/LAIOS)), « Séduction et rapports de pouvoir dans le tourisme festif : Ethnographie nocturne à Lloret de Mar »

Miléna Younès-Linhart (LEGS Paris 8), « Epilation et non-épilation : outils de négociation des rapports de pouvoir et de domination par les femmes ? »

Session 5 – Mercredi 5 juillet 9h-10h30

Politiques de la sexualité 

Président de session : Antoine Idier

Anna Schimt (EHESS – LAIOS), « Dénoncer les mutilations pour ébranler le « dispositif de sexualité », Une action collective des femmes autochtones de Colombie aux Nations unies »

Thierry Maire, (Centre Maurice Halbwachs), « La communauté LGBTI à El Salvador entre discours dominant et sexualité dominée : stratégies et tensions »

Yagos Koliopanos (Nanterre La Défense),   « Le discours des auteures trans grecques sur le corps et la sexualité et leurs arrangements avec la doxa »

Assemblée Générale du RT 28  – Jeudi 6 juillet : 9H30 – 10H30

Session 6 – Jeudi 6 juillet 11h-13h

Ordres hétérosexuels

Président de session : Pierre Brasseur

Aline Henninger (Centres d’études japonaises – INALCO), « L’apprentissage de l’hétérosexualité : le rôle des pairs dans la construction des normes de genre à l’école élémentaire au Japon »

Cécile Thomé (EHESS/Iris), « Contraceptions alternatives et désir sexuel, Le travail féminin de construction de la spontanéité comme produit des rapports de genre »

Marion Maudet (EHESS, IRIS, INED), « La force de l’ordre hétérosexuel chez les catholiques et les musulman-e-s en France «

Emilie Morand (CERLIS), « La contrainte de l’hétéronormalité en milieu de travail à travers les expériences de gays et de lesbiennes »

Alice Debauche (SAGE, Université de Strasbourg), Tania Lejbowicz (INED), «  Expériences des violences et écart à la norme en matière de sexualité chez les femmes »

Congrès AFS RT 28 sexualité


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *